"Le rouge du péché" d'Elisabeth George

Publié le par Les lectures de Gummis

 

  Le rouge du péché

 

 

J'ai fini cet après-midi ma lecture du livre : "Le rouge du péché" d'Elisabeth George.

 

Le résumé

 

Inconsolable trois mois après le meurtre de son épouse, Thomas Lynley erre le long des côtes de Cornouailles, loin de l'absurdité du monde. Lorsqu'il découvre le cadaavre d'un jeune grimpeur au pied des falaises, son retour à la réalité est brutal.

 

Chargée de l'enquête, l'inspecteur Bea Hannaford renonce vite à considérer comme suspect le vagabond aux vêtements crasseux qui présente des papiers au nom de Thomas Lynley. En manque d'effectifs, elle le met à contribution : il est certes un témoin, mais, une fois son identité vérifiée, elle ne doute pas que son expérience de commissaire au Yard pourra s'avérer très utile. Car il y a du travail : le matériel d'escalade de Santo Kerne, la victime, a été saboté, et les personnes ayant pu désirer la mort du jeune homme sont légion. Dans ce pays sauvage de falaises et de mer démontée, Lynley participe à contrecoeur aux investigations mais reprend pied peu à peu. Il retrouve son éternelle partenaire, Barbara Havers, que Londres a dépêchée sur place autant pour collaborer à l'enquête que pour mener à bien une mission délicate : récupérer Lynley.
Mon avis
Je suis dans l'ensemble assez déçue.
Je trouve qu'il y a trop de changements de point de vue des personnages (environ toutes les 5/6 pages, on passe d'un personnage à un autre). De plus, certains personnages sont inutiles à mes yeux. Au début, tout le monde cache quelque chose, ment, ce qui fait monter le suspens. Pour certains personnages, lorsqu'ils avouent le mensonge, leur omission ou donnent des indices, je me suis dit "et alors ?". J'attends de voir où cela mène et puis...ça ne mène nul part en fait.
J'ai déjà lu plusieurs livres d'Elisabeth George et je connais le duo Lynley / Havers. Ce duo me plait bien en général. Ici, Lynley ne fait pas vraiment d'enquête. Il se trouve là un peu par hasard. Alors que les autres policiers sont persuadés de connaître le coupable et s'engage à fond dans une piste, Lynley trouve une piste à laquelle personne ne veut croire. Et il a la bonne ! sauf qu'on en entend parler que très peu de pages à bon goût.
Le livre fait 524 pages mais je trouve que l'enquête est bien trop courte.
Autre bémol : les éditeurs qui mettent des petites annotations juste avant de débuter le roman du type "en l'honneur de .... qui a été tué par telle personne pour telle raison". Et bien, cela gâche tout car ça nous donne le dénouement du livre !
Ca se lit bien tranquillement mais vraiment sans plus. Le livre qui m'avait bien plu de cette auteur est "Le lieu du crime", une vraie enquête avec des vrais rebondissements.

Publié dans Policier

Commenter cet article